Nettoyer une huile sur toile

smiley : regular_smile Nettoyer une huile sur toile

 


 

Fournitures 
Essence de térébenthine, huile de lin rectifiée, chiffon, tissu, éponge, savon de Marseille


Etapes
1. Préparez un mélange de térébenthine (50%) et d'huile de lin rectifiée (50%). 

2. Passez ce mélange ainsi obtenu sur le tableau au moyen d'un chiffon doux. 3. Essuyez ensuite avec un morceau de tissu en coton très fin . Ne frottez jamais avec force, mais insistez légèrement aux endroits où la crasse s'est déposée.

Autre solution 
l'éponge humide imprégnée de savon de Marseille : le résulat est satisfaisant bien que superficiel. Le savon de Marseille étant un détersif, évitez de renouveler cette opération trop fréquemment sous peine de voir la peinture endommagée.


À éviter absolument 
Le recours à des produits détersifs ou à des dissolvants (alcool) qui risquent de brûler la peinture. -l'emploi de la pomme de terre crue coupée en deux : si elle supprime la saleté et ravive la couleur, elle laisse après son passage un dépôt blanchâtre qui n'est pas du meilleur effet. 

 

source

 

Le nettoyage selon Paul Frederick
Dans son ouvrage “The Framer’s Answer Book” que nous avons déjà cité, Paul Frederick expose la méthode suivante, légèrement différente de celle que nous avons décrite.

Préparez une solution d’eau savonneuse.

Humidifiez un tampon d’ouate avec cette solution.

Versez-y 15 gouttes d’alcool.

Passez le tampon sur une petite zone du tableau jusqu’à disparition des impuretés.

Repassez au même endroit, avec un autre tampon d’ouate humide et propre, pour absorber les impuretés et le liquide précédent.
    
Répétez l’opération sur les zones contiguës jusqu’au nettoyage complet.

Passez de nouveau un coton humide sur tout le tableau.

Essuyez toute la surface à l’aide d’un chiffon ou de papier absorbant.

Un dernier passage avec un tampon d’ouate imbibé de térébenthine fera disparaître les dernières traces de solution savonneuse.

Dans son manuel, Frederick ajoute deux conseils précieux pour le nettoyage des peintures à l’huile:

Ne pas mouiller le revers du tableau. L’humidité pourrait dissoudre le traitement de fond de la toile et provoquer le détachement de la couleur. Brossez ou aspirez le dos de la toile, mais ne le mouillez jamais.

Pour raviver les couleurs d’un tableau sale, il faut rejeter la tentation de passer une couche de vernis sur le vernis préexistant au lieu de nettoyer d’abord le tableau; la nouvelle couche de vernis ne ferait que fixer et sceller définitivement les impuretés, avec pour résultat un assombrissement et un jaunissement des couleurs.

 

source

 

voir également: Généralités sur le nettoyage des tableaux - 3ATP.ORG : site pour la promotion du métier de restaurateur de tableaux

et cette réponse: sur ce forum qui aborde la restauration de tableaux

Commencez par vérifier l'état de la couche picturale (le peinture et son apprêt) si le tableau a perdu de petites écailles de peinture ou que des soulèvements de ces petites écailles (à ne pas confondre avec des craquelures qui elles ne remettent pas en cause l'adhérence de la peinture sur son support) apparaissent en lumière rasante : voyez avec un restaurateur. Votre tableau nécessite un "refixage" de la couche picturale et c'est une opération qui nécessite materiel et connaissance.
Si l'adhérence de la peinture semble bonne, vous pouvez effectivement dépoussierer l'endroit et l'envers de votre tableau avec un pinceau doux. Travaillez dans le même sens pour vous assurer que vous n'accrochez pas des écailles de peinture.

Je vous recommande de nettoyer votre tableau à l'aide d'un petit pinceau imbibé de white spirit. Vous tamponnez ensuite avec un coton pour retirer les salissures.
Pas d'inquiétudes à avoir à employer le white spirit sur une surface non vernie. A moins que votre portrait n'ai été peint il y a quelques mois, ce solvant n'attaquera pas la peinture (il est utilisé comme neutralisant de solvants plus agressifs). Le risque avec une peinture non vernie est que les salissures fixées sur la peinture soient beaucoup plus difficiles à enlever.


Il arrive fréquemment que le vernis ancien soit bruni (oxydé). Le seul moyen de remédier à cela est de dévernir le tableau. Il n'y a pas une recette (et encore moins un produit miracle de telle ou telle marque) mais des recettes qui varient suivant le type de vernis, son âge, son épaisseur... Un vernis quelque peu oxydé peut aussi donner un certain charme à un tableau. Si celui-ci vous incommode, je vous conseille de faire appel à un restaurateur pour qu'il réalise l'allègement du vernis. Encore une fois, c'est une entreprise trop délicate pour un amateur car le mauvais emploi des produits peut conduire à un décapage des couleurs (certaines couleurs sont plus sensibles aux produits que d'autres) ou des glacis (couches de peintures translucides très sensibles).


Pour ce qui est des retouches, en restauration on utilise traditionnellement des peintures au vernis. Ce type de peinture est sensé avoir une excellente tenue dans le temps (même si en la matière il est difficile de connaitre l'avenir) et d'être parfaitement et facilement réversible. Toutefois, l'emploi de ces peintures nécessite un investissement financier quelque peu dispendieux pour un amateur. Certains restaurateurs utilisent l'acrylique. Or, je considère personnellement ce type de liant comme difficilement réversible et qui comporte l'inconvénient de foncer en séchant, d'où la nécessité d'appliquer la retouche un ton plus clair. La gouache et l'aquarelle ont été aussi utilisées car réversibles durant deux premiers siècles ! Toutefois, l'emploi de peinture en solution aqueuse repose les problèmes de chancis des vernis avoisinants et ne permet pas d'obtenir d'aussi beaux glacis que ceux à l'huile.

La solution la moins pire (même si elle est aussi controversée) reste l'emploi de peinture à l'huile. appliquez préalablement une couche ou deux de vernis à retoucher sur la lacune afin d'isoler votre retouche du reste du tableau (faciliter ainsi sa suppression ultérieure) et régénérer la couleur qui vous servira de référence pour la retouche.

Une fois votre retouche exécutée et après séchage complet, il vous faudra passer une fine couche de vernis sur l'ensemble pour harmoniser la retouche avec le reste du tableau. Pour éviter cet aspect brillant qui semble vous déplaire, optez pour un vernis satiné appliqué au pinceau ou en bombe.

Nota : La retouche à la peinture à l'huile a été employée durant des siècles en restauration. Même si elle n'est pas parfaite d'un point de vue vieillissement (raison pour laquelle on ne l'emploie normalement plus) il est très fréquent d'avoir à reprendre des restaurations réalisées par cette technique et le protocole est un des mieux maitrisés.

Friday 09 May 2014 à 12h45 par fleurdatlas dans Maison



Connectez vous au site si vous avez déjà un compte, ou remplissez les deux champs suivants :
Nom ou pseudo :
Ca sera votre pseudo sur KarmaOS.
Email :
Votre email ne sera communiqué à personne. Il est simplement utilisé pour vous envoyer un code vous permettant de confirmer votre commentaire. Ce système nous permet de lutter efficacement contre le SPAM de commentaires.

OpenID :


Ou bien, vous pouvez vous connecter directement (sans avoir créé de compte au préalable) avec votre openID.

Précédent : Le marché (ce qu'il nous FAUT absolument)
Suivant : Par quoi je peux remplacer le trichlo?
 
Hébergé par karmaos.com