MIEL ET CANNELLE = MIRACLE !


MALADIES DE CŒUR (CARDIOVASCULAIRES)
Faites une pâte avec le miel et de poudre de cannelle, étaler sur le pain, ou sur une gaufre ou tout autre sortes de pains, au lieu de la gelée et de la confiture mangez-en régulièrement pour le petit déjeuner. Il réduit le cholestérol dans les artères et sauve le patient de crise cardiaque. En outre ceux qui ont déjà eu une attaqu
e, si vous utilisez régulièrement, sont gardés loin de la prochaine attaque. L'utilisation régulière du processus ci-dessus soulage et renforce les battements du coeur. En Amérique et au Canada, les diverses maisons de repos ont traité des patients avec succès les artères et les veines perdent leur flexibilité et deviennent obstruées ; le miel et la cannelle revitalise les artères et veines.


INFECTIONS DE REINS
Prenez 2 cuillères à soupe de poudre de cannelle et une cuillère à café de miel dans un verre d'eau tiède et buvez. Il détruit les infections dans les reins.


MAL DE DENTS
Faites une pâte d'une cuillère à café de poudre de cannelle et de cinq cuillères à café de miel et appliquez sur la dent faisant mal. Ceci peut être appliqué trois fois par jour jusqu'à ce que la dent cesse de faire mal.


CHOLESTÉROL
Deux cuillères à soupe de miel et de trois cuillères à café de poudre de cannelle mélangées à 16 onces de l'eau de thé, pour le cholestérol, ont réduit le niveau de cholestérol dans le sang de 10% dans un délai de 2 heures. Comme mentionné pour les patients arthritiques, si pris 3 fois par jour, n'importe quel cholestérol chronique est diminué. Selon l'information, le miel pur pris avec de la nourriture soulage les effets du cholestérol.


RHUMES
Ceux qui souffrent de rhume commun ou grave devraient prendre du miel tiède une cuillère à soupe avec 1/4 c. à café poudre de cannelle quotidiennement pendant 3 jours. Ce processus traitera la toux la plus chronique, débouchent les sinus.


MAL D'ESTOMAC
Le miel pris avec la poudre de cannelle traite le mal d'estomac et soulage également les ulcères d'estomac.


FLATULENCES
Selon les études faites en à l'Inde et au Japon, on l'indique que si le miel est pris avec la poudre de cannelle l'estomac est allégé des flatulences.


SYSTÈME IMMUNITAIRE
L'utilisation quotidienne de miel et de cannelle renforce le système immunitaire et protège le corps contre des bactéries et les attaques virales. Les scientifiques ont constaté que le miel a diverses vitamines et fer en grande importance. Constante utilisation du miel renforce les globules blancs de sang pour combattre des bactéries et les maladies virales.


INDIGESTION
La poudre de cannelle arrosée avec deux cuillères à soupe de miel prises avant nourriture, soulage l'acidité et digère le plus lourd des repas.


GRIPPE
Un scientifique en Espagne a montré que le miel contient un ingrédient spécial ce qui tue les germes de la grippe et sauve le patient de la grippe.


LONGÉVITÉ
Le thé fait avec miel et de la cannelle, pris régulièrement, arrête les ravages du vieillissement. Prenez 4 cuillères à café de miel, de 1 cuillère à café de poudre de cannelle et de 3 tasses d'eau en ébullition pour faire comme du thé. Buvez 1/4 de tasse, 3 à 4 fois par jour. Il maintient la peau fraîche et souple et arrête le vieillissement.


BOUTONS
Mélangez trois cuillères à soupe de miel et d'une cuillère à café de cannelle pour faire une pâte. Appliquez cette pâte sur les boutons avant le sommeil et lavez le matin avec de l'eau chaude. Si fait quotidiennement pendant deux semaines, il enlève les boutons.


INFECTIONS DE PEAU
Appliquez miel et cannelle dans les parties égales sur les pièces affectées à l'eczéma, à la teigne tonsurant et à tous les types d'infections de peau.


PERTE DE POIDS
Dans la demi-heure du matin, avant le petit déjeuner à jeun et la nuit avant le sommeil, une boisson de miel et cannelle bouillis. Si prise régulièrement, elle réduit le poids de la personne la plus obèse. En outre, de boire ce mélange régulièrement ne permet pas à la graisse de s'accumuler dans le corps quoique la personne puisse manger, un régime élevé de calorie.
Mais il faut quand même être raisonnable
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à soupe de cannelle moulue
1 tasse d'eau bouillante
Tous les matins et soirs.


CANCER
La recherche récente le Japon et Australie a indiqué que le cancer avancé de l'estomac et des os, ont été traités avec succès. Patients souffrant de ces genres de cancer si la prise quotidienne une cuillère à soupe de miel avec une cuillère à café de poudre de cannelle pour un mois 3 fois par jour.
FATIGUE
Les études récentes ont prouvé que la teneur en sucre du miel est plus utile plutôt que d'être nuisible pour renforcer le corps. Les personnes âgées qui prennent du miel et de cannelle en quantité égales sont plus alertes et flexibles. Dr. Milton qui a fait la recherche dit qu'une demi c. à s. de miel pris dans un verre d'eau et arrosé avec la poudre de cannelle, prise quotidiennement après s'être brossé les dents et l'après-midi à environ 3:00 P.M. quand la vitalité du corps commence à diminuer, augmente la vitalité du corps dans une semaine.


MAUVAISE HALEINE
Les gens de l'Amérique du Sud se gargarisent le de matin avec une cuillère à café de poudre de miel et de cannelle mélangés dans l'eau chaude, ainsi l'haleine est fraîche tout au long de la journée.
Le conseil ci-dessus ont été soumis par un membre et ne sont pas signifiés comme produit de remplacement de médicaments.

 

VERTUS THERAPEUTIQUES
Aujourd'hui, les vertus alimentaires et thérapeutiques du miel, récolté et enrichi par les abeilles s'expliquent scientifiquement.
Si les athlètes américains ont, à l'entraînement, un tube de miel dans leur poche,
c'est parce qu'on a mis en évidence que les sucres simples (glucose et lévulose) de cette substance mordorée ont un avantage incomparable aux autres : ils dynamisent tout de suite.
La raison : les abeilles les ayant prédigérés, ils sont directement assimilables par l'organisme.
Riche en sels minéraux : phosphore, calcium, fer..., le miel favorise la croissance, fortifie le squelette, vitalise l'hémoglobine. Sa très large gamme de vitamines facilite la digestion
des autres aliments et la rétention bénéfique du calcium et du magnésium.
Pour tous ces avantages, on ne saurait trop le recommander dans la diététique enfantine.
Il a été calculé que 100g de miel équivaut, en valeur nutritive, à cinq œufs, 0,6 Litre de lait, 210 g de morue, trois bananes, quatre oranges, 170g de bœuf, 120 g de noix et 75 g de fromage.


Tout miel, par ses deux facteurs glycolytique et cholinergique, est un reconstituant cardiaque et sanguin.
Le premier, en effet, stimulateur d'une utilisation accrue des glucides, constitue un tonique du muscle cardiaque.
Le second, actif sur la perméabilité des vaisseaux, favorise la circulation du myocarde.
Grâce à sa haute concentration en sucres, sa richesse en diastases et en essences aromatiques, le miel possède un certain pouvoir antiseptique : il s'oppose notamment à toute fermentation intestinale. Il renferme également un facteur antibiotique rare, l'inhibition, qui est le principal responsable de son activité antimicrobienne. Ses acides organiques sont fébrifuges, diurétiques et l'acide formique, spécialement, stimulateur du péristaltisme intestinal.
Invertases et amylases, deux enzymes du miel, expliquent ses propriétés laxatives.


À ses facultés générales, chaque miel allie les vertus médicinales de la fleur dominante dont il provient. Il existe donc des miels spécifiques préconisés pour différentes maladies. Les quantités que l'on conseille d'absorber sont, en général, de 1 à 2 grammes de miel par kilogramme de poids (pour une personne pesant 60 kg : 60 à 120 g de miel).
Miel de bruyère : riche en sels minéraux = Anémie
Miels de colza, de moutarde, de bruyère et de tilleul = Maladies de cœur et appareil circulatoire
Miel d'aubépine = Antispasmodique, cardiopathie
Miel de mélilot = Gingivite, sinusite, rhinite, pharyngite, laryngite, amygdalite, angine, stomatite aphteuse
Miel toutes fleurs ou de lavande préparé en grogs = idéal contre la grippe
Miels de sapins des Vosges et d'eucalyptus = Bronchites ou maladies pulmonaires
Miels de lavande, de thym, de serpolet, de sarriette et d'origan = Toux convulsives et l'asthme
Miels de romarin et de lavande = Ulcères
Miels de châtaignier ou de lavande = Dysenterie
Miels d'acacia et de nerprun bourdaine = Constipation (dans un verre d'eau froide, le matin ou dans du lait chaud)
Miel de romarin = Stimulant hépatique
Miel de bruyère = facilite la dissolution des calculs, idéal en cas de lithiase biliaire
Miel de tilleul = Sédatif, idéal pour insomnie
Miel de lierre = Névralgies, maux de tête
Miel d'aubépine = Crampe, crispations (des paupières par exemple), contractures.
Les propriétés thérapeutiques du miel :
Riche en glucides (3/4 de son poids), le miel procure de l'énergie et se digère bien, beaucoup mieux que le sucre.
Pauvre en saccharose, son assimilation ne produit aucune toxine dans l'organisme.
Le miel est une source de longévité, il active la cicatrisation des brûlures et des blessures en application externe, et atténue les irritations de la gorge


LE MIRACLE DU MIEL

- Et voilà ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que les hommes font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent ». (Coran : Sourate an-Nahl, versets 68-69)
Savez-vous combien le miel est important, cette nourriture produite par un si petit insecte et offerte à l'homme, par la grâce de Dieu ?


Le miel se compose de sucres tels le glucose et le fructose et de minéraux tels le magnésium, le potassium, le calcium, le chlore de sodium, le soufre, le fer et le phosphate. Il contient plus ou moins, selon la qualité du nectar et du pollen, les vitamines B1, B2, C, B6, B5 et B3. Outre ces composants, on trouve dans le miel du cuivre, de l'iode, et du zinc en moindre quantité, ainsi que plusieurs sortes d'hormones.
Comme indiqué dans le Coran, le miel est « curatif pour les hommes ». Cette particularité a été confirmée par les scientifiques réunis lors de la conférence mondiale d'apiculture du 20-26 septembre 1993 en Chine.
Il fut notamment question des traitements médicaux à base de dérivés de miel.
Les scientifiques américains ont noté particulièrement les vertus curatives du miel, de la gelée royale, du pollen et des propolis (résine d'abeille) sur de nombreuses maladies. Un docteur roumain, qui prodigua du miel à ses patients atteints de cataracte, affirma que sur 2094 sujets, 2002 se sont remis complètement.
Des médecins polonais ont également noté pendant cette conférence que la résine d'abeille permet de traiter nombre de maux telles que les hémorroïdes, les problèmes de peau, les maladies gynécologiques, ainsi que d'autres désordres physiologiques.
De nos jours, dans les pays développés, l'apiculture et les produits d'abeille constituent un nouvel axe de recherche pour la science. Voyons ci-dessus d'autres qualités du miel :
Assimilation aisée : Contenant des molécules de sucre pouvant se transformer en d'autres sucres (par exemple le fructose en glucose), le miel est facilement assimilé par les estomacs les plus sensibles, en dépit de sa teneur élevée en acide. Il facilite le fonctionnement des reins
et des intestins.
Contient peu de calories : Pour une même quantité de sucre donnée, le miel contient 40% moins de calories. Par ailleurs, il contient une grande teneur énergétique et, contrairement aux idées reçues, il ne favorise pas la prise de poids.


FLUIDITE SANGUINE :
Mélangé à l'eau, le miel se répand dans la circulation sanguine en 7 minutes. Ses molécules dépourvues de sucre rendent le cerveau, premier consommateur de sucre, plus performant.
Supporte la formation de sang: Le miel fournit une partie importante de l'énergie requise par le corps pour la formation du sang, dont il facilite par ailleurs le nettoyage et facilite la circulation, qu'il règle.
Il préserve également des problèmes capillaires et de l'artériosclérose.
Propriété bactéricide : On appelle « effet d'inhibition » la propriété bactéricide du miel.
Des expériences ont prouvé que cet effet double lorsque le miel est dilué avec de l'eau.
Il est très intéressant de noter que des abeilles nouvellement nées dans la colonie sont nourries avec du miel dilué par les abeilles responsables de leur surveillance, comme si elles connaissaient cette qualité du miel.
Gelée Royale : La gelée royale est une substance produite par des abeilles ouvrières à l'intérieur de la ruche. Elle se compose de sucre, de protéines, des graisses et beaucoup de vitamines. Elle est utilisée quand le corps est affaibli ou dans les problèmes provoqués par le vieillissement des tissus.


Il est évident que du miel, qui est produit en des montants beaucoup plus élevés dont les abeilles auront besoin, soit fait au profit de l'homme.
Et il est également clair que les abeilles ne peuvent pas accomplir une tâche si incroyable « par elles-mêmes ».
Le miel, vertus et masques de beauté
Les vertus alimentaires et thérapeutiques du miel sont connues depuis des siècles et nos ancêtres l'utilisaient souvent pour se soigner.


C'est un des aliments que devraient privilégier les sportifs car on a mis en évidence que les sucres simples (glucose et lévulose) du miel dynamisent tout de suite. En effet, les abeilles les ayant prédigérés, ils sont directement assimilables par l'organisme. Il possède une haute valeur énergétique.
Le miel est riche en sels minéraux : fer, phosphore, calcium, ... et en vitamines. Il favorise la croissance et fortifie le squelette. Il permet de lutter contre les affections respiratoires. Il permet aussi de mieux digérer les autres aliments, de favoriser la rétention du calcium et du magnésium. Pour toutes ces raisons, il doit faire partie du régime nutritionnel des enfants.


Deux enzymes du miel, (invertases et amylases), expliquent ses propriétés laxatives.
De plus, dans chaque miel on retrouve les vertus de la fleur dominante dont il provient. Choisissez donc celui qui vous convient en fonction des maux que vous voulez soigner et de vos « faiblesses ».

vendredi 31 août 2012 à 01h00 par fleurdatlas dans santé 
 
 

 

COMMENTAIRES:

 

heu ça ressemble a une traduction pas relue .... et pas aérée ...
Mais bon je vais quand même prendre des conseils, on sait jamais
de arl57s le 2012-08-31 à 13h07

 

fleurdatlas j'ai pris le temps d'"aérer" le texte, mais point de le corriger vraiment!

de fleurdatlas le 2015-01-20 à 13h08