La convivialité se partage ici en plein air. Marre de manger des sandwichs jambon-beurre-cornichon à chaque pique-nique ? Des paniers garnis de recettes de nos terroirs ou de la table du monde seront bien plus ragoûtants ! Corsés par une quarantaine d'histoires de vie, ils permettent au lecteur de parcourir la planète des bonheurs et des saveurs à la rencontre de personnes pittoresques, de Zizou à l'empereur Septime Sévère en passant par le jockey des mers, le dresseur de chamallows ou un cuisinier argentin nostalgique.

 Philippe Larue (Auteur), Juliette Monaute (Photographie) - Guide (broché). 

Date de parution 03/05/2012

Editeur La Belle Ecriture

Collection Pratique

Prix: (environ) 22,00 €

 


Philippe Larue – Ses touchants « Petits soupers sous le soleil »

par viedecurieuse

Pour Philippe Larue, « le pique-nique a toujours été synonyme de bonheur, de moments déboutonnés, tranquilles sur l’herbe ou au bord de l’eau ». Petit, il n’allait pas au resto, il allait pique-niquer. Une habitude qu’il a gardée lors de ses voyages et de ses reportages.

Pour raconter ces temps forts de partage dans « Petits soupers sous le soleil » chez La Belle Ecriture, le journaliste de La Provence s’est remémoré des instants oubliés. Un après-midi avec son père au bord de la Durance, pour une partie de pêche mémorable et une merveilleuse brouillade à la tomate. Une soirée de juillet 2006 avec Zidane entre 2 bouchées de crêpes kiri-saumon, « je lui en veux toujours d’avoir gâcher mon pique-nique ! ». La vie avec Angèle sa mère et ses spécialités corses, à qui Philippe fait la plus belle des déclarations.

Ses textes sont intimes et touchants. Les écrire, l’a d’ailleurs secoué. « Faire un livre pour donner la parole à des gens qui ne l’ont pas comme ma mère ou mon père » est toujours magnifique pour un journaliste qui ne conçoit son métier qu’au travers d’histoires humaines. 

Ses 40 histoires sont comme des nouvelles. « C’est sa vie. C’est du quotidien pour Philippe et pour nous ce sont des histoires extraordinaires », raconte  son éditrice Patricia Monnier.

L’auteur a su faire passer des émotions si intenses que Juliette Monaute a réalisé des photos d’illustration presque réelles « comme si elle avait participé aux événements racontés » souligne l’auteur.

Petits soupers sous le soleil est un livre qui s’entend.

DEJA PARU : Petits soupers entre amis aux éditions La Belle Ecriture.

A VENIR – Petits soupers en amoureux de Virginie Frendo en février 2013 et Petits soupers sur les conseils de Maud Fontenoy fin 2013 aux éditions La Belle Ecriture. 

 


 

“Marre de manger des sandwichs jambon-beurre-cornichon à chaque pique-nique ? Tartines d’agneau, beignets d’huitres, paniers de Vache qui rit ou cornets de Murat se partagent ici comme une brassée de souvenirs, une mémoire commune en plein air. Dans le panier de “Petits soupers… sous le soleil”, 80 recettes de nos terroirs ou des tables du monde, corsées  par 40 récits de vie, font parcourir au lecteur la planète des saveurs à la rencontre de mille et un personnages de Zizou à l’empereur Septime Sévère en passant par le jockey des mers, le dresseur de chamallow… “

Philippe larue présente "petits soupers..sous le soleil"L’auteur Philippe Larue, né d’une mère corse et d’un père vauclusien, a donc logiquement choisi d’être marseillais. Journaliste depuis 30 ans, il aime le flot de l’information mais plus encore lui donner du sens, une belle épaisseur. Il adore que les mots soient aussi goûteux qu’un vin de Bandol ou un brucciu corse. Il sait que la vie est brève et qu’il faut en jouir le nez au vent sur son scooter, en s’émerveillant de tout.

Les photographies intérieures sont de Juliette Monaute. La quarantaine discrète, en bonne vivante, curieuse des autres elle s’est régalée à illustrer les récits-rencontres de Philippe Larue, comme autant de petits voyages immobiles.

 (source)


Certains remontent le temps à l’écoute d’une musique ou en humant une odeur.  Pour d’autres, comme  le journaliste et écrivain Philippe Larue, ce sont les recettes de cuisine qui fonctionnent  comme des madeleines de Proust. Et plus précisément des recettes de pique-nique, celles qu’il affectionne le plus.  « L ‘existence devrait toujours être un pique-nique, ce repas sans cérémonie mais aussi charmant qu’un mariage dans une église de campagne où l’on peut grappiller des moments, des sensations et rire très fort » Cette phrase extraite du chapitre baptisé « mes 50 ans » résume parfaitement l’ambition de l’ouvrage :  Extraire des tranches de vie du buffet de sa mémoire et les faire revivre au travers de deux recettes familières. Rien de triste ni de nostalgique, juste la célébration de moments simples partagés autour d’un repas sur le pouce. Le beignets de fleurs de courgette et le taboulé libanais et  vous voilà plongé dans le décor d’une fin de journée sur la plage de la Verrerie (« les naufrageurs ») , le pan bagnat et les Farfales à la Putanesca et ce sont des réminiscences de colonies de vacances qui affluent (« les Chamalow de Durbon »).  Accompagnés de photo Noir et blanc, les chapitres s’avalent comme des bouchées et font de ce livre une saine lecture de plage.

Publié par fouchman le 25 avril 2012

 (source)


Je me souviens d'"Histoires sans paroles", de ce générique que j'adorais, de la drôlerie naïve de Laurel et Hardy. Je voudrais parler ainsi du bonheur. Sans façon. Avec le plaisir du pique-nique d'enfance, de voyage, amoureux et nostalgique que je raconte dans "Petits Soupers Sous le Soleil", aux éditions "La Belle Ecriture" en vente dès le 4 mai en librairie et que l'on peut déjà acquérir sur les sites de librairie en ligne. The black and white happiness 

 (source)

 


Mille mercis à Sud Radio de déplier la nappe du pique-nique pour "La Belle Ecriture" et moi et à Christine Bouillot et son complice de m'accueillir durant quatorze belles minutes d'échange pour évoquer "Petits Soupers Sous le Soleil", ses quarante histoires de bonheur et ses 80 recettes. Il sort le 4 mai (2012) en librairie et on peut le commander sur le net.


Sud Radio invite "Petits Soupers Sous le Soleil" by philippelazare

 


Faire un livre, le plus sérieusement du monde, avec bonheur. Et puis le promener partour, comme le nain d'Amélie Poulain. Pour qu'il trouve son élément naturel : le soleil, les réjouissances, le plaisir des retrouvailles au bord de l'eau, dans les collines, autour d'un nappe ou d'une table. Pour le plaisir donc, "Petits Soupers Sous le Soleil", dans son élément avant sa sortie officielle dans les libraires le 4 mai (déjà sur les sites en ligne)


La ronde des Petits Soupers by philippelazare


 


 Allez, autant se lancer et vous parler un peu en avance de "Petits Soupers au Soleil". Donc, je me pose avec ma mie dans la vallée de Saint-Pons, bien calé dans l'herbe près de l'abbaye et je vous raconte brièvement pourquoi, à partir du 4 mai (on peut le réserver dès à présent sur le net sur le site de "La Belle Ecriture", Amazon, fnac.com), il faut absolument acquérir ce petit précis du bonheur de vivre plein d'histoires, de nouvelles autour du pique-nique, en famille, entre amoureux, autour du monde, avec 80 recettes pour se régaler. C'est aux éditions "La Belle Ecriture" et mon bouquin vient après celui, collectifs, sur les soupes, "Petits Soupers entre Amis". Bon appétit, bon lecture.


Je vous parle de "Petits Soupers au Soleil" by philippelazare