Ne pouvant tout accomplir de rang le même jour
j'ai procédé à la cuisson de la viande le premier jour, dans son bouillon aromatique
et à la cuisson du riz dans une partie du bouillon, avec des graines de cardamone
j'ai mis au frigo lorsque refroidis

et j'ai procédé le second jour au glaçage des petits oignons, à la cuisson des champignons et à la confection de la sauce qui napperait le riz. 

 

 

(Pour la sauce, mettre seulement deux noix de beurre, deux cuillerées à soupe de maïzena, le litre de bouillon passé au chinois, deux cuillérés de fromage frais maigre, et hors du feu le jaune d'oeuf)

 

 

 J'ai réservé au chaud, dans des récipients isothermes les trois préparations
et j'ai réchauffé une partie de la viande et une partie du riz, j'ai dressé mon plat, et nous avons mangé aussitôt.

 

 

 Il s'avère qu'en effet, la viande aurait eu intérêt à être cuite plus lentement dans une marmite et non dans l'autocuiseur, donc la fois prochaine, c'est d'entrée la marmite à mijotage pour le bouillon aromatique et la viande.

A la dégustation, nous prenons un plaisir évident aux différentes saveurs, celle du riz à la cardamone, celle des petits oignons, celle de la sauce, tous les différents goûts "ressortent".

 

 


COMMENTAIRES

 

C'est inhumain d'agiter de telles bonnes choses sous nos nez avides
 
de troll le 2013-02-27 à 12h29 
 
 Entièrement d'accord !

Etrange comme vos assiettes sont assorties à votre future salle de bain !
 
de Darck Crystale le 2013-02-27 à 14h26